Etre témoin : quels engagements ?

Interview de Me Joseph-Amschler, avocat-conseil de l’Autonome de Solidarité Laïque de Moselle

Mise en ligne le 11 avr. 2011

Quels sont les risques d’être témoin pour un enseignant ? En matière de droit civil, notamment lors de cas de divorce, les devoirs de neutralité et de réserve s’imposent. Selon l’avocat de l’Autonome, il n’appartient pas à l’enseignant de témoigner. Ce n’est pas une obligation, mais un acte volontaire et cela ne peut donc pas lui être reproché. En matière pénale, l’obligation de témoigner s’applique à tout citoyen, et donc à tous les personnels de l’éducation. Il faut alors en aviser sa hiérarchie. Le témoignage doit être circonstancié, objectif et précis : il s’agit simplement de rappeler les faits tels qu’on les a vus, ou de rapporter des paroles telles qu’on les a entendues.